Normes ascenseurs: réglementation et conformité

07 décembre 2016

Normes ascenseurs: réglementation et conformité

Le secteur des ascenseurs est soumis à de nombreuses normes. Nous souhaitons par cet article apporter un éclairage sur celles-ci, et évoquer certaines d’entre elles. La finalité de ces normes ascenseurs est de renforcer la sécurité des usagers ainsi que celle des personnels intervenants. Il est du devoir des copropriétaires de s’assurer de l’entretien et de la maintenance des ascenseurs de leurs immeubles, mais aussi de leur conformité vis-à-vis des normes. En terme d’entretien de votre ascenseur, la loi de Robien implique notamment une mise aux normes complète de votre ascenseur

Accessibilité, robustesse, sécurité

La norme EN 81-70 de 2003 établit les règles minimales pour l’accessibilité des ascenseurs à toutes les personnes, y compris les personnes avec handicap. Cette norme tient compte également de l’accès aux personnes utilisant par exemple une voiture d’enfant. D’autres normes comme la norme EN 81-71 concerne le vandalisme notamment en préconisant des portes de cabine résistantes et ininflammables ou encore des plafonds capables de supporter le poids d’une personne.

Deux nouvelles normes de sécurité ont également vu le jour en remplacement des normes EN 81-1 et EN 81-2. L’EN 81-20 précise les critères techniques et de sécurité pour la construction, l’installation et la mise en service des ascenseurs. L’EN 81-50 définit les règles de conception, de calculs d’examens et de tests des composants de sécurité des ascenseurs.

Une instance européenne pour élaborer et harmoniser les normes

Ces normes ont été élaborées par le Comité Européen de Normalisation et tous les ascenseurs neufs, installés et mis sur le marché après le 31 août 2017, devront être conformes aux normes européennes EN 81-20 et EN 81-50.

Il existe également une liste de dispositifs de sécurité obligatoires à tous les ascenseurs comme un système de détection de personne, un parachute de cabine, un limiteur de vitesse, un système de verrouillage des portes et portillons… Tous ces dispositifs ont pour vocation d’assurer la sécurité des usagers et de maintenir un haut niveau de fiabilité et ce , de façon pérenne. La loi de Robien impose aussi un contrôle technique quinquennal de votre ascenseur afin d’assurer quotidiennement la sécurité des usagers.

Si vous souhaitez trouver des informations détaillées sur ces normes, nous vous invitons à consulter le cahier des recommandations publié par le gouvernement.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous renseigner en ce qui concerne la maintenance de votre ascenseur et sa mise aux normes. Nous nous ferons un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais.

Contacter Drieux-Combaluzier

Administrateur de biens : comment garantir le bon fonctionnement technique de son immeuble ?

Garantir le bon fonctionnement technique d’un immeuble n’est pas chose aisée. Un administrateur de biens se doit de présenter à ses copropriétaires les meilleures prestations aux meilleurs coûts afin d’assurer un quotidien paisible aux usagers. A ce titre, le choix d’un prestataire doit être mûrement réfléchi, en répertoriant et en anticipant les besoins en entretien […]

Lire la suite

Accessibilité des personnes à mobilité réduite : ce qui change pour vos immeubles

La loi ELAN, promulguée en novembre 2018, portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique prévoit de “Construire plus, mieux et moins cher”.  Elle impose des normes à respecter pour la construction afin de protéger les plus fragiles, notamment les personnes à mobilité réduite (PMR). Plusieurs décrets de cette loi sont étroitement liés […]

Lire la suite

Ascenseurs : à quoi faut-il penser lorsque l’on on devient copropriétaire ?

Devenir copropriétaire, c’est être confronté à de nouvelles charges, c’est devoir prendre de nouvelles décisions, notamment lorsque votre bâtiment dispose d’un ascenseur ou que vous souhaitez en faire installer un. Certaines démarches sont alors à prévoir conjointement avec les autres propriétaires de votre bâtiment.     Quelles démarches à prévoir   Lorsque vous intégrez une copropriété […]

Lire la suite