L’histoire de l’ascenseur – 2ème partie

14 mars 2017

L’histoire de l’ascenseur – 2ème partie

Nous continuons aujourd’hui notre retour sur l’histoire de l’ascenseur, depuis l’Antiquité à nos jours. Nous évoquions, dans l’article précédent, les fondements et l’émergence de cette invention qui a modifié notre façon de nous déplacer mais également la structure même de nos édifices. Retracez avec nous comment l’installation des ascenseurs a influé sur notre quotidien.

Découvrez également la 1ère partie de notre saga sur l’histoire de l’ascenseur.

Vers un ascenseur plus sécuritaire et moderne

A partir des années 1920, l’ascenseur se veut plus fiable et est alors un produit artisanal de très haute qualité. Il est construit dans des matériaux nobles (bois, fer forgé…) et s’améliore techniquement avec notamment une avancée majeure sur l’enregistrement des ordres. L’invention va peu à peu s’industrialiser pour répondre aux besoins que fait émerger l’urbanisation de l’époque, particulièrement jusque dans les années 1970. Pour illustration, le parc français d’ascenseurs est passé de moins de 60 000 appareils en 1963 à plus de 220 000 en 1978 ! Cette augmentation du nombre d’installation d’ascenseurs a permis à nos bâtiments, bureaux ou habitations de s’élever, ce qui a contribué à façonner le paysage urbain que nous connaissons aujourd’hui.

Retour dans les années 1950

L’ascenseur était alors un produit de luxe et, bien que les techniques utilisées à l’époque n’aient pas réellement changé, les appareils n’étaient que peu répandus. C’est également à cette période que les premiers ascenseurs, fonctionnant sur batterie ont fait leur apparition. Ceci a notamment permis de réduire le temps d’attente des usagers. Dans les années qui suivront, nous assisterons à l’avènement de l’industrie de l’ascenseur en France avec l’apparition de nombreux acteurs qui possèdent leurs propres usines ou ateliers pour la fabrication et l’installation des ascenseurs.

L’urbanisation des années 1960 aux années 1980

Cette période de forte industrialisation voit la construction de grands ensembles immobiliers pour lesquels l’installation d’ascenseurs devient indispensable. C’est alors que l’ascenseur s’industrialise et se standardise au profit de l’apparition de grands groupes mondiaux sur le marché. La création des ascenseurs se fait alors en série et voit son coût de production baisser ainsi que son temps de fabrication. Ils deviennent également beaucoup plus performants grâce à de nombreuses innovations technologiques. Les cabines d’ascenseur deviennent de vrais espaces de vie plus sûrs et plus fonctionnels grâce, notamment, à la généralisation des portes coulissantes automatiques. Notons d’ailleurs que la moitié du parc d’ascenseurs français actuel est composé d’ascenseurs conçus à cette époque.

L’arrivée de l’informatique et des microprocesseurs dans les années suivantes marquera également un tournant pour cette industrie. Ainsi, des évolutions majeures au niveau de la vitesse de déplacement, de la précision de l’arrêt, de la gestion du trafic ou encore de la télésurveillance seront réalisées.

Les ascenseurs deviennent alors moins gourmands en énergie, plus confortables, plus spacieux et accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les architectes s’y intéressent de plus en plus et font de ces installations les points centraux de leurs projets architecturaux en jouant sur les points de vue ou les mouvements des appareils.

Drieux-Combaluzier est heureux de vous partager ces progrès qui ont fait de notre métier ce qu’il est aujourd’hui. Nous sommes à votre disposition si vous avez la moindre question ou si vous souhaitez nous consulter sur un projet d’installation d’ascenseur. Rendez-vous très prochainement pour notre troisième et dernière partie sur l’histoire des ascenseurs.

Découvrez la fin de notre saga sur l’histoire de l‘installation des ascenseurs en lisant le dernier article de la série.

Contactez Drieux-Combaluzier

L’ascenseur cinéphile du Grand Rex

Cinéma parisien mythique, salle de spectacle et musée, le Grand Rex abrite en son sein un ascenseur pas comme les autres. Gros plan sur l’un des clous de la visite de ce lieu unique en son genre. Mythique pour les cinéphiles, emblématique pour les Parisiens, le Grand Rex élève son architecture Art Déco au coeur […]

Lire la suite

Éric Degueldre : “Une communication à tous les étages”

Entre le syndic de copropriétés Degueldre & Cie, 120e administrateur de biens de France, et Drieux-Combaluzier, la relation dure depuis si longtemps que plus personne ne saurait la dater avec précision. Peu importe, au fond, puisque l’important réside dans la nature de cette relation, Drieux-Combaluzier assurant pour le syndic la maintenance de 102 appareils à […]

Lire la suite

Bruno Bertoli : “J’admire l’excellence du Siècle des Lumières”

Au sein de son atelier d’ébénisterie d’art installé à Domazan dans le Gard, non loin d’Avignon, Bruno Bertoli nourrit depuis 42 ans la même passion immodérée pour les ouvrages de style en bois massif, uniques et originaux, qu’il s’agisse de portes, de boiseries ou de lambris. Grand admirateur du XVIIIe siècle français, il déplore que […]

Lire la suite