Ascenseur du futur : Découvrez les projets à venir

14 février 2017

Ascenseur du futur : Découvrez les projets à venir

L’ascenseur du futur sera rapide et efficace ou ne sera pas. Dans un monde où les activités s’accélèrent en permanence, les objets du quotidien se doivent d’accélérer la cadence également. Cette règle s’applique aussi aux ascenseurs. L’installation d’un ascenseur devra ainsi répondre à de nouvelles problématiques de rapidité, de sécurité mais également d’occupation de l’espace. Découvrez à travers deux projets distincts, ce que seront les ascenseurs de demain.

Le projet MULTI : l’ascenseur du futur conçu entièrement pour ses utilisateurs

L’architecture est en pleine mutation dans une société qui réclame toujours plus de services, plus de rapidité, plus d’efficacité. Il parait évident d’adapter nos machines à ces besoins émergeant afin de satisfaire au mieux les usagers. Ainsi le groupe Thyssenkrupp Ascenseurs a conçu le projet MULTI, un nouveau concept d’ascenseur qui va révolutionner les déplacements au sein des bâtiments de moyenne et grande hauteur. En effet, ce nouvel ascenseur est à la fois un ascenseur vertical et un ascenseur horizontal ! Les puits abriteront plusieurs cabines ce qui permettra de réduire l’attente à 15 à 30 secondes tout au plus. Ce nouveau concept, actuellement en cours de développement, a pour but premier de relever les défis de l’urbanisation actuelle. Ce projet répondra à de nombreux challenges, notamment celui de pouvoir étendre les villes sans pour autant sacrifier les espaces verts et les parcs, primordiaux aux habitants de ces mêmes villes. Le projet en détail ici.

Le projet MAX : l’outil révolutionnaire de la maintenance d’ascenseurs

Comme vu précédemment, notre société est en pleine évolution et nos habitudes de vie se modifient chaque jour davantage. Pourtant un point reste central dans toutes nos démarches d’innovation : la sécurité. Le groupe Thyssennkrupp Elevator s’est donc demandé comment il pourrait prévenir les pannes des éventuels dysfonctionnements sur les ascenseurs du futur. Cet outil, nommé MAX, actuellement en développement, permet de prévenir les éventuelles pannes ou disfonctionnements que pourraient rencontrer les ascenseurs, avant même que ceux-ci n’aient lieu. Ainsi les remplacements de pièces et les réglages nécessaires pourraient être faits sans que l’utilisateur n’ait à subir la moindre gêne. La maintenance des ascenseurs se verra ainsi simplifiée et la sécurité davantage assurée. Découvrez le projet MAX en vidéo  ainsi que plus de détails ici (Anglais).

Pour tous vos projets d’installation ou de maintenance d’ascenseurs n’hésitez pas à contacter Drieux-Combaluzier. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions et de vous accompagner à chaque étape de votre projet.

Contactez Drieux-Combaluzier

Drieux-Combaluzier vous assure la continuité de ses services

Nous traversons aujourd’hui une situation exceptionnelle. En cette période difficile, rien n’est plus important pour nous que d’assurer la santé et la sécurité de nos collaborateurs et usagers. Ensemble, grâce à un effort collectif, nous allons nous battre contre cette crise sanitaire.   Notre priorité : la sécurité de nos collaborateurs et usagers   Nous mettons […]

Lire la suite

Appeler un ascenseur : que se passe-t-il ?

Pour beaucoup, appeler un ascenseur, se résume à appuyer sur un bouton pour monter ou descendre plusieurs étages d’un immeuble. Pourtant, derrière ce geste simple et anodin, s’active une série d’événements où des informations sont échangées et des mécanismes sont actionnés de manière automatique. De nos jours, les ascenseurs sont devenus de vrais bijoux de […]

Lire la suite

Quelle est la durée de vie d’un ascenseur ?

Au début des années 2000, une recrudescence d’accidents a mis en évidence les risques d’un parc d’ascenseurs vieillissant, pour ses usagers comme pour les agents chargés de sa maintenance. Suite à des événements dramatiques, le législateur a instauré en 2003 de nouvelles obligations pour améliorer la sécurité des ascenseurs en France et notamment rendre obligatoires […]

Lire la suite