Syndics et administrateurs de biens : que faire lorsqu’une panne d’ascenseur vous est signalée ?

20 avril 2020

Syndics et administrateurs de biens : que faire lorsqu’une panne d’ascenseur vous est signalée ?

Entre le property manager, le syndic de copropriété et chacun des copropriétaires, lorsqu’une panne survient sur l’ascenseur de votre immeuble, qui est responsable d’en assurer la réparation ? Tour d’horizon du rôle précis de ces acteurs de votre copropriété.

 

Property manager ou syndic, quel rôle pour chacun ?

 

Le property manager ou administrateur de biens

 

Le rôle de l’administrateur de biens (ou Property manager) consiste à prendre en charge la gestion locative de biens immobiliers pour le compte d’un ou plusieurs propriétaires. Il doit avoir en sa possession un mandat écrit de la main de ses clients.

 

A ce titre, il rédige les baux et en assure la sécurité juridique, il réalise l’état des lieux, encaisse les loyers, délivre les quittances et fait exécuter les réparations éventuellement nécessaires. Selon la nature du mandat qui le lie avec ses clients, un administrateur de biens peut également être chargé de suppléer aux tâches du syndic de copropriété. Elles peuvent être de gérer les travaux et l’entretien et la maintenance des parties communes de l’immeuble, comme l’ascenseur par exemple. Dans ce cas, c’est lui qui permettra la réparation de l’appareil en cas de panne en contactant l’ascensoriste lié à la copropriété. Voire de négocier un meilleur contrat de maintenance avec un autre ascensoriste.

 

Le syndic de copropriété

 

Le syndic de copropriété doit faire respecter le règlement de copropriété et exécute les décisions de l’assemblée générale. Il doit en outre accomplir tous les actes nécessaires à la bonne conservation de l’immeuble.

 

Parmi ses missions, le syndic établit et tient à jour la liste des copropriétaires, des lots, détient les procès verbaux d’assemblées générales, les archives de la copropriété (règlement de copropriété, division de lots…), tient à jour le carnet d’entretien, engage et gère le personnel nécessaire au bon fonctionnement de l’immeuble, convoque et anime les assemblées générales dans le respect de la législation en vigueur…

 

Il contribue à valoriser le patrimoine des copropriétaires, veille à l’entretien des parties communes, surveille l’exécution des travaux décidés en assemblée, aide les propriétaires à valoriser leur patrimoine et souscrit les polices d’assurance.

 

 

Les démarches à suivre

 

L’ascenseur est en panne et vous ne savez pas comment réagir. Dans un premier temps, nous vous conseillons de notifier cette panne au gardien de l’immeuble dans lequel vous vous trouvez ou son syndicat de copropriété. Ces personnes sauront vers quel ascensoriste ou personne se tourner. Si vous êtes à l’intérieur, appuyez sur la cloche pour contacter un technicien rapidement.

 

En revanche, si vous êtes pour une quelconque raison, dans l’incapacité de descendre les escaliers, vous pouvez nous contacter directement par téléphone au 0 800 896 899. Notre centrale d’appel vous répondra 24h/24, 7j/7 et contactera le technicien le plus proche de chez vous.

Retrouvez toutes les étapes dans notre article : Ascenseur en panne, le guide – première partie

 

Lorsque l’ascenseur est en panne, cela peut engendrer de nombreux différends entre propriétaires, locataires et syndicats. Pourtant, le syndic est tenu d’établir un carnet d’entretien où sont renseignées différentes informations relatives à l’immeuble en question. On y retrouve : les contrats d’assurances, les contrats d’entretien et de maintenance, les travaux réalisés et à venir, etc.

 

En tant que copropriétaire, ce document est consultable à tout moment. Vous pourrez notamment y trouver toutes les informations concernant les derniers travaux effectués sur l’ascenseur. C’est donc l’outil idéal pour revendiquer la réparation de l’ascenseur, notamment lorsque les contrôles techniques ne sont pas à jour.

 

Pour conclure, si votre ascenseur tombe en panne, contactez dans les plus brefs délais votre syndic de copropriété. Il dispose nécessairement des compétences pour rentrer en contact soit directement avec l’ascensoriste, soit avec le Property manager qui se chargera, à la place du syndic, de mener à bien les réparations sur l’ascenseur en panne.

Accessibilité des personnes à mobilité réduite : ce qui change pour vos immeubles

La loi ELAN, promulguée en novembre 2018, portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique prévoit de “Construire plus, mieux et moins cher”.  Elle impose des normes à respecter pour la construction afin de protéger les plus fragiles, notamment les personnes à mobilité réduite (PMR). Plusieurs décrets de cette loi sont étroitement liés […]

Lire la suite

Ascenseurs : à quoi faut-il penser lorsque l’on on devient copropriétaire ?

Devenir copropriétaire, c’est être confronté à de nouvelles charges, c’est devoir prendre de nouvelles décisions, notamment lorsque votre bâtiment dispose d’un ascenseur ou que vous souhaitez en faire installer un. Certaines démarches sont alors à prévoir conjointement avec les autres propriétaires de votre bâtiment.     Quelles démarches à prévoir   Lorsque vous intégrez une copropriété […]

Lire la suite

Property Manager : quels éléments prendre en compte pour établir votre contrat de maintenance ?

Choisir un contrat de maintenance n’est pas toujours de tout repos notamment pour un Property manager. Pourtant, ce document est obligatoire pour toute copropriété disposant d’un ascenseur. Alors, quels sont les différents critères à prendre en compte dans le choix de mon contrat ? Comment simplifier le quotidien des Property manager en charge d’un parc […]

Lire la suite