Quels sont les différents types d’ascenseurs ?

11 septembre 2019

Quels sont les différents types d’ascenseurs ?

Aujourd’hui, les ascenseurs représentent un moyen de transport plébiscités, notamment pour leur facilité d’utilisation. En effet, ils permettent un accès sécurisé et simplifié aux différents étages d’un bâtiment. Pour cette raison, nombres de Français l’utilisent quotidiennement pour se déplacer. Vitaux pour garantir une accessibilité optimale, les ascenseurs doivent obligatoirement être installés au sein des immeubles de plus de 3 étages.

Qu’importe le modèle, un ascenseur est en premier lieu composé d’une cabine. C’est elle qui accueille et transporte les passagers. Elle est alors fixée dans un cadre, véritable ossature de l’entreprise, dans lequel elle peut se déplacer verticalement. Au total, un ascenseur comporte majoritairement au moins une gaine, un étrier, des guides, des coulisseaux et une cuvette.

Néanmoins, les dimensions et caractéristiques techniques de ces éléments peuvent variés selon le type d’appareil. Quels sont-ils ?

 

Les ascenseurs à traction à câbles

Les ascenseurs à traction à câbles représentent un type prédominant d’ascenseurs. De nombreux utilisateurs les empruntent régulièrement, notamment au sein de bâtiments tertiaires. Plusieurs types de modèle existent, selon que l’ascenseur soit :

  • A moteur-treuil planétaire
  • A moteur sans treuil
  • A moteur-treuil avec une vis sans fin

La cabine se déplace grâce à une poulie actionnée par un moteur qui permet de mettre en mouvement les différents engrenages.

De manière générale, les ascenseurs à traction par câbles sont tous constitués :

  • D’une cabine
  • D’un contre poids
  • De câbles liant la cabine au contre-poids
  • De guides
  • D’un système de traction
  • D’un système antichute

Les avantages de ce type d’ascenseurs sont certains. En plus d’être efficaces énergétiquement, les ascenseurs à traction à câbles se déplacent rapidement et avec une grande précision. Néanmoins, ils nécessitent un entretien important et exigeant.

 

Les ascenseurs hydrauliques

Les ascenseurs hydrauliques reposent sur une mécanique différente qui les rend davantage adaptés à un usage particulier, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. A l’inverse d’autres types d’ascenseur, ils ne possèdent en effet pas de contrepoids. La cabine d’un ascenseur hydraulique se déplace alors grâce à un système de vérin. Pour monter verticalement, la cabine s’appuie ainsi sur l’action d’un piston poussé par l’action d’une pompe mettant de l’huile sous pression. Pour redescendre, la pompe permet l’évacuation de l’huile du cylindre vers un réservoir ce qui fait diminuer la pression.

Un ascenseur hydraulique propose une facilité d’installation et d’entretien qui sont des avantages certains. Cependant, ils réalisent des déplacements plus lents et également plus courts, de l’ordre de 15 à 18 mètres de hauteur seulement. Facile d’implantation, notamment au sein d’un immeuble existant, il nécessite néanmoins une consommation énergétique importante.

 

Ascenseurs sans machinerie

Imaginer un ascenseur sans machinerie semble surprenant, mais c’est néanmoins possible. Nombre d’entre eux sont d’ailleurs installés dans les bâtiments neufs ou existants. Nombre de personnes l’utilisent ainsi sans s’en rendre compte ! Atypiques, ces appareils s’appuient sur une armoire de commande qui peut suivre en temps réel la progression de la cabine et d’un moteur électrique pour fonctionner. Celui-ci est ainsi installé à l’intérieur de la gaine en partie supérieure ou inférieure. Ce moteur, particulièrement compact, est alors commandé par un variateur de fréquence qui injecte du courant en modulant la tension, offrant une grande précision d’arrêt et un grand confort pour les passagers qui peuvent ainsi voyager sans à-coups et de manière plus fluide.

 

Pour ce type d’appareil, La maintenance représente un atout indéniable. En effet, l’armoire de commande peut être placée selon la configuration du bâtiment au niveau d’un palier, de la porte d’accès ou sur un mur, facilitant ainsi le travail des techniciens.

Pérenniser son ascenseur : les bonnes pratiques à transmettre aux usagers

Les pannes récurrentes d’un ascenseur peuvent mettre à rude épreuve les nerfs de ses usagers quotidiens. Pour éviter ces pannes, il convient d’utiliser votre ascenseur de manière raisonnée et de prêter une attention particulière aux différents mécanismes sensibles de l’appareil comme la cabine ou les portes. La charge maximale, la bonne fermeture des portes, ou […]

Lire la suite

La vétusté du parc d’ascenseurs français : une modernisation nécessaire (Partie 1)

D’après la Fédération Française des Ascenseurs, entre 11 à 12 000 ascenseurs neufs sont installés chaque année en France. Comme tout appareil, ils doivent régulièrement être révisés afin d’éviter le risque de vétusté. Pour assurer la sécurité de chaque passager, certains appareils doivent alors être modernisés. Comment reconnaît-on un ascenseur vétuste et quelle est la situation […]

Lire la suite

Drieux-Combaluzier : le taux d’appel le plus faible de Paris

Comprendre Drieux-Combaluzier passe également par quelques chiffrés clés afin de mettre en lumière le travail d’excellence de l’ascensoriste. Il faut dire que d’après la Fédération, 1 français sur 5 prend l’ascenseur chaque jour. Au total, ce sont 550 000 appareils qui assurent 100 millions de trajets quotidiens. Au vu de l’importance d’un ascenseur dans la […]

Lire la suite