Quelle est la durée de vie d’un ascenseur ?

04 février 2020

Quelle est la durée de vie d’un ascenseur ?

Au début des années 2000, une recrudescence d’accidents a mis en évidence les risques d’un parc d’ascenseurs vieillissant, pour ses usagers comme pour les agents chargés de sa maintenance. Suite à des événements dramatiques, le législateur a instauré en 2003 de nouvelles obligations pour améliorer la sécurité des ascenseurs en France et notamment rendre obligatoires des travaux de mise en sécurité.

 

Combien de temps en moyenne peut-on utiliser un ascenseur de façon optimale ?

 

A l’aube de l’an 2000, le parc français d’ascenseurs est l’un des plus anciens d’Europe. On estime à l’époque que 60 % des appareils en service dans notre pays ont été installés avant 1980. En 2014, sur les 490 000 ascenseurs en service, la moitié a plus de 25 ans et un quart plus de 40 ans pour une durée de vie estimée de 45 à 50 ans. Ainsi, certains des composants de ces ascenseurs ont quant à eux dépassé l’âge raisonnable de durée de vie, d’environ 20 à 25 ans.

 

En effet, si ces ascenseurs anciens sont régulièrement entretenus, on constate néanmoins que leurs équipements, leur technologie et leur niveau de sécurité n’ont que peu évolués depuis leur installation. Pourtant, leur usage s’est intensifié et le besoin de sécurité au sein de ce moyen de transport a très largement augmenté. Si bien que les normes sur la sécurité des ascenseurs ont été sensiblement durcies, notamment après 2003 puis plus récemment en 2014.

 

La durée de vie d’un ascenseur est pourtant très variable car elle dépend de nombreux facteurs comme le respect des bons usages ou les technologies utilisées. A l’échelle des usagers, de bonnes pratiques permettent de maintenir un ascenseur en bon état et ainsi influer sur la durée de vie de ses différents composants. Il est recommandé d’éviter :

 

  • De surcharger l’appareil, lors d’un déménagement notamment,
  • De forcer l’ouverture ou bloquer la fermeture des portes,
  • D’appuyer sur tous les boutons,
  • D’utiliser les boutons alarmes et arrêt sans réelle nécessité.

 

N’hésitez pas à consulter notre article Pérenniser son ascenseur : les bonnes pratiques à transmettre aux usagers pour en apprendre davantage sur l’usage recommandé d’un ascenseur et sur ses différents organes comme les portes ou la machinerie, les composants les plus sollicités et donc les plus susceptibles de subir les affres du temps et des usages intensifs.

 

Décupler la durée de vie de votre ascenseur grâce à une maintenance idéale

 

Au delà d’un usage raisonné de l’appareil, choisir la maintenance idéale comprenant le bon niveau de service peut également permettre de décupler la durée de vie d’un ascenseur.

De nos jours, souscrire un contrat de maintenance est obligatoire, néanmoins, selon l’usage, la génération ou encore la technologie embarquée par l’appareil, le besoin en maintenance de votre ascenseur peut varier.

 

En général, chaque contrat doit comporter un certain nombre de clauses à négocier avec votre ascensoriste, parmi lesquels :

 

  • Les délais de déblocages de personnes
  • Les délais de dépannage et de remise en service
  • Les conditions de disponibilités
  • Les conditions concernant les pièces de rechange
  • La notice d’instruction
  • Le plan d’entretien décrivant les différentes opérations, vérifications et réglages à effectuer
  • Le carnet d’entretien consignant l’ensemble des interventions réalisées

 

Certaines de ces clauses ont un impact direct sur la longévité de l’appareil. En effet, un appareil dont les pièces fortement sollicitées sont contrôlées et changées régulièrement bénéficiera d’une durée de vie plus importante. De même, il est recommandé de prévoir des visites de contrôle plus fréquentes dans le cadre de la maintenance d’un ascenseur plus ancien.

 

De plus, depuis 2004, un contrôle technique quinquennal est obligatoire sur l’ensemble du parc d’ascenseur. A ce titre 77 points sont vérifiés pour s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil.

 

N’hésitez pas à consulter notre article Bien choisir le contrat de maintenance de son ascenseur.

 

Enfin, si l’obsolescence de votre ascenseur est avérée, des travaux de rénovation voire de remplacement sont alors inévitables et donneront une nouvelle vie à votre appareil.

Au delà des aspects de sécurité et de longévité, ces travaux peuvent vous permettre de rendre vos voyages plus confortables, de réduire votre consommation d’énergie mais également de moderniser les différents composants de votre appareil. Ainsi, vous réduisez à courts termes vos coût de maintenance. C’est le même constat pour un remplacement pour lequel nos équipes sont en mesure de vous installer un ascenseur neuf avec les traits de votre ancien ascenseur.

 

Pour en apprendre davantage sur la rénovation ou le remplacement, vous pouvez consulter notre article Une rénovation en toute discrétion.

Drieux-Combaluzier vous assure la continuité de ses services

Nous traversons aujourd’hui une situation exceptionnelle. En cette période difficile, rien n’est plus important pour nous que d’assurer la santé et la sécurité de nos collaborateurs et usagers. Ensemble, grâce à un effort collectif, nous allons nous battre contre cette crise sanitaire.   Notre priorité : la sécurité de nos collaborateurs et usagers   Nous mettons […]

Lire la suite

Appeler un ascenseur : que se passe-t-il ?

Pour beaucoup, appeler un ascenseur, se résume à appuyer sur un bouton pour monter ou descendre plusieurs étages d’un immeuble. Pourtant, derrière ce geste simple et anodin, s’active une série d’événements où des informations sont échangées et des mécanismes sont actionnés de manière automatique. De nos jours, les ascenseurs sont devenus de vrais bijoux de […]

Lire la suite

Pérenniser son ascenseur : les bonnes pratiques à transmettre aux usagers

Les pannes récurrentes d’un ascenseur peuvent mettre à rude épreuve les nerfs de ses usagers quotidiens. Pour éviter ces pannes, il convient d’utiliser votre ascenseur de manière raisonnée et de prêter une attention particulière aux différents mécanismes sensibles de l’appareil comme la cabine ou les portes. La charge maximale, la bonne fermeture des portes, ou […]

Lire la suite