Station F, la halle venue du passé

05 juillet 2017

Station F, la halle venue du passé

Un siècle d’innovation laissé totalement à l’abandon et rattrapé in extremis par le projet ambitieux de Xavier Niel. Le plus grand incubateur numérique du monde est sur le point d’ouvrir ses portes après 3 ans de travaux d’envergure. Zoom sur les coulisses d’un projet colossal et capital(e) pour le Paris de demain.

Initialement connectée à la gare d’Austerlitz et destinée à abriter les opérations de transbordement train-camions, la Halle Freyssinet est inaugurée en 1929 et se démarque dès le début par l’originalité de sa conception : une technique innovante de précontrainte du béton inventée par l’ingénieur Eugène Freyssinet qui permet de doter la halle d’une structure porteuse d’une extrême légèreté, mais d’une solidité à toute épreuve. La méthode consiste à exercer en amont sur le béton une tension opposée à celle qu’il devra subir, augmentant ainsi considérablement sa qualité de compression.

TOTALEMENT DÉSERTÉ

S’il est depuis 2012 classé à l’Inventaire des Monuments Historiques, le bâtiment a pourtant bien failli tomber dans l’oubli. Exploitée par le Sernam jusqu’en 2006, la Halle Freyssinet est ensuite totalement désertée. Il est alors envisagé de la démolir. Des associations de défense du patrimoine réussissent à convaincre l’État de l’intérêt de la préserver.

En 2006, le palais de Justice de Paris, alors en recherche d’un site pour loger le nouveau tribunal de grande instance, s’intéresse au bâtiment et lance un concours international d’architecture. Il reçoit 275 projets de 34 pays, dont les meilleurs sont présentés à la Cité de l’architecture et du patrimoine au Palais de Chaillot. Cette possibilité de réutilisation n’aboutit pas, mais amène l’aménageur à reconsidérer l’avenir de la halle… Qui ne deviendra pas un haut lieu de la mode comme certains défilés de la Fashion-week au début des années 2010 l’ont laissé supposer.

TOUJOURS UN TRAIN D’AVANCE

Aujourd’hui, la nouvelle halle Freyssinet, rebaptisée Station F, témoigne de la volonté de ses créateurs de préserver et restaurer la prouesse structurelle d’Eugène Freyssinet. En 2017, le parapluie en béton brut protège désormais la création digitale. Bienvenue dans une gare d’échanges internationale. Une seule destination : l’avenir. Inutile de vérifier l’heure, elle a toujours un train d’avance. L’ancien hall de fret ferroviaire de 34 000 m², repensé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, est à deux pas de la Bibliothèque François Mitterrand dans le XIIIe arrondissement.

Immense campus consacré à la révolution numérique, il est d’ores et déjà « un flagship pour l’économie numérique parisienne » salue Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris. Cette ambition de faire rayonner la France à l’étranger par le biais de la Station F se retrouve d’ailleurs dans le choix de confier à l’Américaine Roxanne Varza la direction du campus de start-up.

Bienvenue dans une gare d’échanges internationale. Une seule destination : l’avenir !

Ce chantier hors du commun, financé par Xavier Niel à hauteur de 250 millions d’euros, s’inscrit dans l’écosystème qu’il a lui-même imaginé et qui comprend également la fameuse école 42 où 2500 jeunes apprennent gratuitement à coder, des logements à des prix accessibles à Ivry et Paris pour étudiants et start-uppers, mais aussi le fonds d’investissement Kima Ventures, l’un des plus actifs au monde en termes de volume. A la Station F, les créateurs de start-up du monde entier trouveront un ensemble de services pour favoriser l’éclosion de leur projet. Ils auront 3 à 6 mois pour démarrer leur activité avant de laisser leur place aux autres. Le public aura également accès à ce temple du numérique avec un espace de restauration et de détente de 4 000 m².

Contactez Drieux-Combaluzier

Quand Drieux-Combaluzier obtient le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV)

visuel-rs-label-epv2

Juin 2017, la maison Drieux-Combaluzier se voit décerner le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV). Retour sur un prix d’excellence qui récompense le savoir-faire français. Qu’est-ce que le label EPV ? Le label EPV trouve son origine dans une loi de 2005, ayant pour objectif de mettre en valeur le travail des petites et moyennes entreprises. […]

Lire la suite

10 Bonnes raisons de choisir Drieux-Combaluzier

capture

Une ambition : l’excellence On dit que la perfection n’est pas de ce monde. Peut-être. En tout cas chez Drieux-Combaluzier nous tendons jour après jour vers une forme d’excellence, portée par notre passion pour nos métiers. Qu’est-ce qui fait la « différence » Drieux-Combaluzier ? Voilà la question à laquelle répond ce petit document. Nous […]

Lire la suite

Newsletter 3 – Juillet 2017

Editorial

De l’écoute avant toute chose L’écoute, active, est le point de départ de chacune de nos missions. De la conception sur-mesure à la mise en service de nos ascenseurs, en passant par la fabrication et l’intégration. Nous vivons dans un monde où la course à la performance ne doit pas faire oublier la « fonction […]

Lire la suite