Newsletter 5 – Janvier 2018

10 janvier 2018

Newsletter 5 – Janvier 2018

Le capital de notre capitale

En dépit de toutes les vicissitudes qu’a connu récemment notre pays et qui ont touché, entre autres, les habitants de Paris, l’attrait touristique et culturel de notre capitale demeure indéfectible. La force de l’image de Paris et les événements majeurs qui ont connu un immense succès cette année-là, de l’Euro de football aux grandes expositions telles que la rétrospective Paul Klee du Centre Pompidou et la présentation de la collection Chtchoukine par la Fondation Louis Vuitton, ont confirmé Paris comme la capitale du tourisme.

Selon ses visiteurs, Paris est une ville touristique, une ville d’art et d’histoire, de mode et de shopping, de luxe, une ville romantique. N’en déplaise aux esprits chagrins et aux pessimistes de tous bords, « Paris, ville-lumière » a encore de beaux jours devant elle.

À quoi tient donc l’irrésistible et irréductible pouvoir d’attraction dont reste détentrice notre capitale ? Aux événements de prestige qui y sont organisés ? Aux illustres fantômes qui s’y promènent, de Baudelaire à Picasso, de Robert Doisneau à Jean-Paul Sartre ? Aux fameux monuments qui dessinent son horizon ? À ses rues pavées, ses élégants boulevards, ses quais de Seine et ses passages illuminés ? À ses façades en pierre taillée, à ses toitures de zinc ponctuées de cheminées, à ses porches majestueux, à ses balcons en fer forgé ? Autant d’indicibles détails et de prouesses architecturales que les parisiens ont fini par oublier. Faut-il redevenir un touriste dans sa propre ville et à nouveau déambuler dans les rues pour redécouvrir que notre capitale est « une fête », comme l’écrivait Hemingway ? La conservation soigneuse de notre patrimoine unique au monde, capital de notre capitale, reste le moyen le plus sûr de maintenir et de pérenniser la force d’attraction de Paris. Chez Drieux-Combaluzier, nous sommes fiers et heureux d’y contribuer, jour après jour.

Emmanuel Paris,

Président

 

Télécharger le pdf

Contactez Drieux-Combaluzier

Entreprise ascenseur : Les enjeux d’une entreprise comme Drieux-Combaluzier

atelier-drieux-combaluzier

Paris, ville chargée d’histoire, a vu sa configuration changer au fil des années. Avec plus de 1 330 000 logements, la capitale représente une véritable opportunité pour les entreprises d’ascenseur à Paris. Mais alors, comment Drieux-Combaluzier, ascensoriste depuis 1947, marque sa différence et assoit sa légitimité depuis tant d’années à Paris ? Réponse dans cet article…   […]

Lire la suite

Le label EPV, la reconnaissance de l’excellence d’un savoir-faire français

label-epv

 L’EPV est le seul label de l’Etat qui récompense le savoir-faire des entreprises. Il place sur un même plan la société et ses salariés, un ancrage territorial, mais aussi une volonté de transmission aux générations futures. Créée en 2006 cette marque de reconnaissance est aujourd’hui partagée par quelque 1400 artisans et industriels. Rencontre avec Agathe […]

Lire la suite

Et si l’ascenseur était un art ?

ascenseur-comme-un-art

Premier livre d’une toute nouvelle collection, “L’ascenseur parisien, entre tradition et innovation” replace l’humain au cœur de l’aventure industrielle. En l’occurrence, les hommes et les femmes de l’entreprise Drieux-Combaluzier soucieux de préserver la connaissance, la technique et l’excellence de leur patrimoine. L’histoire des ascenseurs est un patrimoine méconnu. Selon l’architecte romain Vitruve (1er s. av. […]

Lire la suite